Créer un site internet

TAKE THE PILL (extract from our last album Rejections)

Pray Manticore - Take The Pill

SCARS (extract from our last album Rejections)

Pray Manticore - Scars

Bio

FR

Pray Manticore, groupe de métal Toulousain officie dans un registre moderne avec des bases death metal.After The Burial, Strapping Young Lad ou encore Veil Of Maya font partis des influences du combo."Leur vision du death à l'ancienne et moderne à la fois est hyper intéressante et franchement addictive" (Nonoise Nogood Webzine). La sortie de deux EP (produits par Plume) permet au groupe de se faire un nom dans la région et de partager la scène auprès de groupes tels que Psykup, Eths, Sidilarsen ou encore Ultra Vomit.En Septembre 2019 le groupe sort son premier album, intitulé « Rejections », produit à nouveau par Plume. Il "sonne comme la consécration et la suite logique des deux EP. Bien plus abouti il récompense sept années de travail en offrant ce que je ne vois pas très souvent : du deathcore français de qualité" (French Metal)

 

EN

Pray Manticore is a French metal band.They officiate in modern style with death metal basis and draw their influences from bands like After The Burial, Strapping Young Lad or Veil Of Maya."Their vision of old and modern death metal is both interesting and frankly addictive" (Nonoise Nogood Webzine).The release of two EP (produced by Plume) allows the band to tour and to share the stages with famous bands such as Psykup, Eths, Sidilarsen or Ultra Vomit.In September 2019 the band released their first full-length album, entitled “Rejections”, produced once again by Plume.It "sounds like the consecration and the logical continuation of the first two EP. Much more achieved it compiles seven years of work by offering what I do not see very often: quality French deathcore"(French Metal)

 

Discography

Some reviews / live reports

Nonoise Nogood Webzine

[...] Bref ,10 titres infaillibles tous plus puissants les uns que les autres et je conseille vivement de vous jeter sur l’album dès qu’il sortira car Pray manticore sera la surprise de la rentrée avec cet album réfléchi,travaillé, passionnant et envoûtant où rien n’est laissé au hasard, et c’est probablement ça qu’on appelle le talent ! [...]

Nawak Posse

[...]"C'est un déluge de violence qui nous est proposé et on en redemande avec gourmandise voir un certain sadisme. Que dire d'autre, à part que c'est juste le meilleur EP Death Français que j'ai pu écouter depuis ce début d'année."

French Metal

"[...]...Nos amis Toulousainsréussissent à se démarquer de la plus belle des manières, en se créant une authenticité, un style propre, qui va bien plus loin que le simple "groupe à chanteuse"...

Thorium Mag

"[...]..."beaucoup de professionnalisme de la part des membres du groupe, tout le monde est bien calé et à fond dans ce qu’il fait. Les compositions sont très bien agencées et respectent un équilibre entre bourrinitude et technique..."

METALORGIE

[..."En une vingtaine de minutes Pray Manticore parvient à installer un climat pesant, où règne une angoisse qui est presque palpable, il y a indubitablement quelque chose chez ce groupe"...]

United Rock Nations

"[...]Avec une énergie impressionnante, la chanteuse occupe bien la scène tout comme "ses" musiciens qui envoient riffs sur riffs sur fond de blast beat dévastateurs...C'est sur une grosse demi-heure de set que les 8 titres seront envoyés avec une vitalité débordante et aucune faiblesse de jeu avec un son très fort et propre [...]"

 

 

 

Shows

17/01/2020 - w/ Voice Of Ruin / Stormhaven (L'Usine à musique - 31)

02/11/2019 - Difuntos Fest XII w/ Venomous / DeathAwaits / Infrahumano (Atmoshphera - Palencia - SP)

01/11/2019 - w/ DeathAwaits (La Tribu - Maliano - SP)

31/10/2019 - Methaloween w/ Scordatura / DeathAwaits / Tankrust (31)

28/09/2019 - Pray Manticore (release Party) / Blood Ages /From Dusk to Dawn / Anaxagor (32)

13/07/2019 - Metal'Oc Fest (31)

25/05/2019 - Iron Slaught / Krotal (Moun's - 65)

28/09/2018 - Useless Pride Records - 10 Years Party (Le Rex - 31)

22/09/2018 - w/ Tempt Fate (Moun's Bar - 65)

21/09/2018 - w/Ainamaty /Fanel / Grain de Sel / Naevi / Sebkha / Trouble On Tape / 2020 Selecta (Cri'Art - 32)

13/07/2018 - w/ MuffDiver / NOX / Percimen (Le Bois du Rock - 31)

03/05/2018 - LOUDER FEST  w/ Blood Ages / Leahtan / Ice Cold Shot (Le Metronum - 31)

06/04/2018 - w/ Tempt Fate / From Dusk To Dawn (Montauban - 82)

01/03/2018 - w/ Gravity / Karma Zero / Weelfall (Toulouse - 31)

19/01/2018 - w/ Patator / RMS / Distubed Turtles (Miremont -09)

17/12/2017 - w/ Noctem ( Toulouse )

01/12/2017 - w/ Ultra Vomit(La Gespe - 65)

16/09/2017 - Metal on the Beach #1

10/09/2017 - w/ Untides / Kalte Sonne (La Cave à Rock - 31)

30/06/2017 - w/ Napoleon / WideShut (Pavillon Sauvage - 31)

04/03/2017 - w/ Yurakane (CeltiCPuB-65)

10/02/2017 - w/ Otargos / Black March  (Pavillon Sauvage-31)

04/02/2017 - w/ Desolate Crown (Gambrinus-81)

28/01/2017 - w/ Sidilarsen / Hipposonik (Rio Grande-82)

04/11/2016 - w/ ETHS (Cri'Art-32)

13/10/2016 - w / Melt / Loud Anonymity (Crie de la Mouette-31)

09/10/2016 - w/ Tankrust / Tempt Fate

25/06/2016 - DISTOFEST( L'Isle Bouzon 32)

21/06/2016 - w/ Havenless/ Exylem / Tempt Fate / Moira / Grief / Heir (Le forbidden Zone-31)

26/05/2016 - w/ Blood Ages (Le Saint des Seins-31)

04/05/2016 - w/ Jun & the Paradox Mind / Fanel (Cri'Art-32)

03/04/2016 - w/ Behold the Monolith / Chrch / Endless Floods (Le Pavillon Sauvage-31)

20/02/2016 - w/ Sleep/Walk / The Devil Bishop / Les Saint Decay (L'Isle-Bouzon-32)

06/10/2015 - w/ Psykup (Cri'Art-32)

31/09/2015 - w/ Kobaye Corp / Dirty Greed (Le puits de Jour-32)

30/04/2015 - w/ Supremacy / Way To Extinction (Cri'Art-32)

04/12/2014 - w/ Highest Falls / Eudaïmon (Caravan Sérail-31)

Bigcartel icon

Merch pm

Follow us on Facebook ;)

Le ressenti d'un fan..!

« Eh beh putain ». Voilà les mots qui me sont venu à l’esprit une fois le set du groupe terminé. J’ai pris un boulet de démolition en travers des gencives et je n’ai qu’une envie : m’écrouler de fatigue et contempler ivre de musique et de fatigue ma misérable carcasse mise en pièce par ce groupe.

Par où commencer ? N’ayant aucune idée de qui ils sont à l’heure où j’écris ces lignes (et n’ayant pas envie de mettre une étiquette avec l’assurance d’un snob imbécile), je ne peux que parler de ce que j’ai vu et entendu de Pray Manticore ce soir. Pas besoin de parler du style, des influences et du reste, à vous de faire le boulot et de deviner en allant les voir.

Si je devais donner une métaphore de ce que j’ai entendu, je dirais que j’ai été pris dans un cyclone au tempérament plus qu’agacé qui m’a envoyé valdinguer contre les débris d’une terre qu’il a ravagé, éclatant ma chair mes os et tout le bordel qui va avec.

La voix de la chanteuse faisait penser à celle d’une banshee schizophrénique. Hurlant pour terrifier les âmes des malheureux prit dans ses tourments et n’altérant avec des passages clairs que pour vous laisser entrevoir les derniers vestiges d’une conscience vacillante.

Les deux guitares elles, alignaient les notes comme des rangs de couteaux qui viennent vous déchiqueter. Des chirurgiens zélés qui opèrent brutalement sur vous sans anesthésie, et vous ne pouvez que laisser votre cœur en pâture tant votre esprit n’arrive déjà plus à suivre ce qui vous arrive

La section rythmique assure le corps de la manticore, leste et lourd, il en impose naturellement, terrifie les mortels qui l’aperçoivent pour la première fois et dévore leurs sentiments. Les cymbales qui claquent, la double grosse caisse qui martèle le sol… La manticore est en marche, elle court se jeter sur vous-même.

Le groupe est ce monstre mythologique sous tous les aspects, la basse et la batterie sont son ossature et ses muscles, les guitares sont ses crocs et ses griffes et le chant et son hurlement qui glace vos sens.

Voilà le groupe telle que je l’ai vu, jaillissant sous la musique et les riffs monstrueux. Enveloppant la salle de sa puissance et droguant immédiatement le public entier qui en redemandait toujours à la fin du set.

Je ne sais pas comment vous verrez ce groupe, ce n’est que l’avis que j’en ai. Mais allez les voir en concert, c’est un groupe qui rase tout sur son passage à l’exceptions de cris de joies et des sourires béats.

Priez la manticore et elle ne vous dévorera pas, mais ne vous attendez pas à ressortir en un seul morceau..."

 

Par Martin Plisson.